Qui doit payer le test de pyrite : l’acheteur ou le vendeur ?

C’est une question que l’on nous pose souvent. Qui de l’acheteur ou du vendeur doit payer le test de pyrite ?  Est-ce que le vendeur devrait savoir ce qu’il vend afin de ne pas avoir de mauvaises surprises après la vente ou même durant les négociations ? Est-ce que l’acheteur ne devrait pas savoir ce qu’il achète ? Il est cependant très clair, et ce, peu importe à quel moment sera fait le test de pyrite, et aussi peu importe qui le paiera, que le test de pyrite permettra d’avoir une idée précise, si la pyrite représente un enjeu, et si cette dernière aura un impact sur la vente de la propriété, ou pas.

Il semble au niveau juridique que le vendeur n’a pas d’obligation légale de faire un test de pyrite et de fournir un rapport détaillé à l’acheteur.  Mais pour certaines raisons évidentes, n’est-il pas dans son intérêt de faire un test de pyrite avant même de mettre sa maison à vendre ? Surtout si la résidence en question, est dans un des secteurs où l’on retrouve beaucoup de pyrite dans le sous-sol ou dans le garage ou dans les deux simultanément.  Le vendeur ne voudrait pas que son prix de vente chute dramatiquement ou que la vente n’ait pas lieu parce que la présence de pyrite fait fuir les acheteurs potentiels, les assureurs et les banques.

Il est de notre avis qu’il est à l’avantage du vendeur de faire faire un ou deux tests de pyrite. Deux tests, un dans le sous-sol ou un deuxième s’il y a une rallonge qui a été faite après la construction de la maison ou s’il y a un garage. En ayant une idée précise, grâce a un rapport de pyrite, il aura une bonne idée si des travaux de pyrite seront à faire, si l’indice de gonflement est important, si des conséquences de pyrite ont eu lieu et sont visibles. De cette manière, il pourra prendre des décisions en fonction de cette réalité. Il pourra soit l’enlever lui-même ou baisser le prix de vente de la maison. Il aura également toutes l’informations nécessaires afin de prendre la meilleure décision possible.

Somme toute, que ce soit le vendeur qui paye pour le test de pyrite ou l’acheteur et pour le prix que représente le test de pyrite, soit moins de 500$ dans la plupart des cas, il nous parait évident que le test de pyrite est devenu un incontournable dans certains secteurs du Québec. Si vous pensez vendre votre maison, nous vous encourageons a faire votre test de pyrite par une entreprise reconnue et certifiée dans le domaine, cela pourra vous éviter de mauvaises suprises.